Le 1er octobre 2019, ne manquez pas la formation HOMOGENEISATION !

Expertises industrielles

Qualité des durabilités sur un site industriel

Besoins

  • Détermination de l’origine des problèmes de durabilité
  • Elaboration de recommandations pour améliorer la qualité des granulés

 

Prestations

Avant l’essai

  • Mise en évidence de la nature du problème rencontré
  • Définition de l’objectif de l’étude
  • Recueil d’informations sur les aliments produits et sur les lignes de production
  • Recueil d’information sur les paramètres de granulation
  • Caractérisation physique des aliments farines (teneur en eau, granulométrie, masse volumique apparente), et granulés (teneur en eau, durabilité, dureté)
  • Comparaison des informations aux références industrielles recueillies par Tecaliman

Pendant l’essai

  • Déplacement sur le site
  • Expertise des outils de production (circuit vapeur, presse, …)
  • Discussion avec les conducteurs de presse sur leur gestion de la granulation

Après l’essai

  • Rédaction d’un rapport d’étude
  • Elaboration de recommandations industrielles

Exemple de résultats

Usine non satisfaite de ses durabilités et identification de la source principale : impossibilité de monter en température sur certains aliments (Voir tableau).

Recommandations

  • Mise en place d’une chaudière supplémentaire afin de fournir de la vapeur en quantité suffisante et de limiter ainsi le primage.
  • Chauffage de la bâche d’alimentation de la chaudière à 60°C au moins pour optimiser le rendement de la chaudière.
  • Réduction de la proportion de grosses particules dans l’aliment afin de limiter les points de rupture et la brisure des granulés

Contact

s.rouchouse@tecaliman.com – Tél. : 02 72 74 90 93

Test de capabilité d’homogénéisation

Besoins

  • Evaluer la capabilité d’un mélangeur dans le cadre de la réglementation
  • Modification de pratiques industrielles ou de réglages de matériel
  • Evaluer l’effet d’une opération unitaire sur l’homogénéité
  • Etudier l’adéquation d’un produit actif avec une matrice sur son homogénéité
  • Évaluation de lignes de fabrication dans le cadre de la réglementation

Prestation

Avant l’essai

  • Définition de l’objectif du test
  • Elaboration du protocole en fonction de l’objectif (Taux de remplissage, Durée de mélange,…)
  • Respect des règles établies en collaboration avec la DGAL (Fiche technique n° 30)
  • Fourniture d’un kit prêt à l’emploi (Protocole avec fiches de postes, Pots pré étiquetés, prémélange pour le lot, …)
  • Fiches d’essais à compléter et à retourner avec les échantillons

Pendant l’essai

  • Déplacement éventuel pour l’organisation et la gestion des essais sur le site
  • Contact téléphonique en cas de doute (Si information préalable de la date de l’essai)

Après l’essai

  • Traitement des échantillons (Divisions)
  • Analyses (Microtraceur RF bleu lake) ou expédition des échantillons représentatifs à un laboratoire extérieur (Analyses hors contrat)
  • Analyse physique de l’aliment testé (Granulométrie, Masse volumique apparente, Angle de talus)
  • Rédaction d’un rapport
  • Comparaison des résultats avec les données acquises par Tecaliman
  • Etude des résultats avec l’industriel
  • Elaboration de recommandations industrielles sur la base des résultats, du profil et du mode de réalisation de l’essai

Exemple de résultats

Recommandations sur la base des résultats (valeurs et profils) :

  • La contamination croisée avant le mélangeur peut expliquer la faiblesse du taux de recouvrement
  • Homogénéité non-conforme mais acceptable liée au point d’incorporation des additifs dans le mélangeur

Contact

v.quemeneur@tecaliman.com – Tél. : 02 72 74 90 95

Transfert inter-lots

Besoins

  • Évaluation de lignes de fabrication dans le cadre de la réglementation
  • Comparaison de produits
  • Modifications de pratiques industrielles ou de réglages de matériel

Prestation

Avant l’essai

  • Définition de l’objectif précis
  • Elaboration du protocole en fonction de l’objectif (Choix du traceur)
  • Respect des règles établies en collaboration avec la DGAL (Fiche technique n°29)
  • Fourniture d’un kit prêt à l’emploi (Protocole et fiches de postes, Pots pré étiquetés, prémélange pour chacun des lots, …)
  • Fiches d’essais à compléter et à retourner avec les échantillons

Pendant l’essai

  • Déplacement éventuel pour l’organisation et la gestion des essais sur le site
  • Contact téléphonique en cas de doute (Si information préalable de la date de l’essai)

Après l’essai

  • Traitement des échantillons (Broyage éventuel, Remélange, Divisions, Regroupement, …)
  • Analyses (Microtraceur RF bleu lake) ou expédition des échantillons représentatifs à un laboratoire extérieur (Analyses hors contrat)
  • Analyse physique de l’aliment testé (Granulométrie, Masse volumique apparente, Angle de talus)
  • Rédaction d’un rapport
  • Comparaison des résultats avec les données acquises par Tecaliman
  • Étude des résultats avec l’industriel
  • Élaboration de recommandations industrielles sur la base des niveaux de contamination, des profils et du mode de réalisation des essais

Exemple de résultats

Recommandations sur la base du profil de contamination de 2 lots collecteurs :

  • Transfert inter-lots prenant pour origine essentiellement le circuit amont du mélangeur
  • Réglages à effectuer sur l’élévateur en sortie de mélangeur
  • Recherche d’une source de transfert inter-lots par decolmatage en fin de lot

Contact

v.quemeneur@tecaliman.com – Tél. : 02 72 74 90 95

Distribution des temps de séjour

Besoins

  • Distribution des temps de séjour des particules à l’intérieur d’un procédé
  • Modification de pratiques industrielles ou de réglages de matériel

Prestation

Avant l’essai

  • Définition de l’objectif exact de l’essai
  • Elaboration concertée du protocole en fonction de l’objectif (quantité de traceur à incorporer, lieu d’injection des traceurs, fréquence de prélèvements, …)
  • Respect des règles établies par Tecaliman (Fiches 53 à 56)
  • Fourniture d’un kit prêt à l’emploi (Protocole avec fiches de postes, Pots pré étiquetés, traceur …..)
  • Choix de traceurs : Rafle de maïs colorée en rouge alimentaire, microtraceur, Oxyde d’Yttrium, …

Pendant l’essai

  • Déplacement éventuel pour l’organisation et la gestion des essais sur le site
  • Contact téléphonique en cas de doute (Si information préalable de la date de l’essai)

Après l’essai

  • Traitement des échantillons (division, comptage des particules de rafle)
  • Analyse physique de l’aliment testé (Granulométrie, Masse volumique apparente, Angle de talus)
  • Rédaction d’un rapport d’essai
  • Etude des résultats avec l’industriel

Exemple de résultats

Distribution dans un traitement thermique en continu avec le la rafle de maïs colorée

Contact

v.quemeneur@tecaliman.com – Tél. : 02 72 74 90 95

Gérer la freinte

Besoins

  • Identifier les principales sources de freintes (écarts positifs ou négatifs physiques ou financiers) d’un site industriel de fabrication d’aliments
  • Définir les axes d’amélioration pour limiter ces risques d’écarts
Pour une usine de 150 000 t, un écart de 0.8 % peut représenter une perte de 225 k€ ; avez-vous estimé votre manque à gagner ? Comment procéder pour réduire cette perte, c’est l’objet de ce diagnostic élaboré sur la base de 4 années d’études sur des sites industriels et expérimentés sur d’autres

Prestation

Avant l’expertise

  • Planification du diagnostic (inférieur à une journée)
  • Transmission de documents

Pendant l’expertise

  • Interview de plusieurs intervenants de l’usine (Responsable achat, responsable usine, contrôleur de gestion)
  • Diagnostic basé sur plus de 160 questions ciblées regroupées en 7 étapes (Réception, Broyage, Granulation, …) et 8 thèmes

Après l’expertise

  • Remise d’un rapport résumant par étape les points forts et les points faibles du site avec les orientations à suivre pour réduire les écarts et des propostions de mesures à mettre en place
  • Possibilité d’accompagnement complémentaire par des études ciblées

Exemple de résultats

Le diagnostic est transmis à l’usine par un compte rendu d’une dizaine de pages résumé par un radar. Dans cet exemple, il montre que l’usine doit orienter sa prévention de freinte vers des mesures liées au broyage d’une part, et à la granulation d’autre part, se référant notamment à sa gestion du séchage-refroidissement. Cette usine devra mettre en place des études complémentaires pour mieux estimer ces pertes, notamment humides sur ces deux postes, car ne les mesurant pas ou mal, elle ne peut en assurer une pleine maîtrise.

Contact

s.rouchouse@tecaliman.com – Tél. : 02 72 74 90 93